Bitcoin

Bitcoin est un système expérimental de transfert et de vérification de propriété reposant sur un réseau de pair à pair sans aucune autorité centrale.

L’application initiale et l’innovation principale du réseau Bitcoin c’est un système de monnaie électronique décentralisée dont le bitcoin est l’unité de compte.

Bitcoin fonctionne avec un logiciel et un protocole qui permet aux utilisateurs d’émettre des bitcoins et de gérer les transactions de façon collective et automatique. En tant que protocole libre (code source ouvert), il permet également une interopérabilité des logiciels et services qui l’utilisent. En tant que monnaie le bitcoin est à la fois un intermédiaire de paiement et une réserve de valeur.

Bitcoin est conçu pour s’autoréguler. L’inflation limitée du système Bitcoin est distribuée de façon homogène par puissance de calcul à travers le réseau, et sera limitée à 21 millions d’unités divisibles jusqu’à la huitième décimale. Le bon fonctionnement des échanges est garanti par une organisation générale que tout le monde peut examiner, car tout y est public : les protocoles de base, les algorithmes cryptographiques utilisés, les programmes les rendant opérationnels, les données des comptes et les débats des développeurs.

La possession des bitcoins est matérialisée par une suite de chiffres et de lettres qui constituent une clé virtuelle permettant la dépense des bitcoins qui lui sont associés sur le registre. Une personne peut détenir plusieurs clés rassemblées dans un « Bitcoin Wallet« , un « porte-clés » web, logiciel ou matériel qui permet d’accéder au réseau afin d’effectuer des transactions. Le porte-clé permet de consulter le solde en bitcoins et les clés publiques destinées à recevoir des paiements. Il contient également (souvent de façon cryptée) les clés privées associées à ces clés publiques. Ces clés privées doivent rester secrètes, car leur détenteur peut dépenser les bitcoins qui leur sont associés sur le registre. Tout support (porte-clés) convient pour conserver la suite de symboles constituant votre porte-clé : papier, clef USB, la mémoire, etc. Grâce à des logiciels adéquats, vous pouvez gérer vos avoirs sur votre ordinateur ou votre téléphone.

Pour avoir des bitcoins sur un compte, il faut soit qu’un détenteur de bitcoins vous en ait donné, par exemple en échange d’un bien, soit passer par une plateforme de change qui convertit des devises classiques en bitcoins, soit les avoir gagnés en participant aux opérations de contrôle collectif de la monnaie.

Source: bitcoin

Pour faire un paiement via BITCOIN: 13BsNoaKsQ5Hdw11JSYR3zHm93xaW7iLxb

Pour faire un paiement via DOGE: D6Yd2tPbg77oPmkiSBPScViQRb6McmpekZ

Pour faire un paiement via XMR: 13BsNoaKsQ5Hdw11JSYR3zHm93xaW7iLxb

Pour faire un paiement via USDT:

IMPORTANT: Envoyez uniquement USDT à cette adresse de dépôt.
L'envoi de toute autre devise à cette adresse peut entraîner la perte de votre dépôt.

1Chm5YRrAZFRfGW1QqxB1kcza5SuVc3VbM

Coupon Rabais :

Revenuehits: ici

HashFlare: 76AB24BE

Genesis-Mining:  3% de rabais   2A1JcQ

Doge mining:  http://bit.ly/2ius7I6

Doge mining 2: http://bit.ly/2jtyQR9

 

Bitcoin (de l’anglais « bit » : unité d’information binaire et « coin » : pièce de monnaie) est une monnaie cryptographique et un système de paiement peer-to-peer inventé par Satoshi Nakamoto, qui annonce l’invention en 2008 et publie le logiciel open-source en 2009.

Son unité de compte est le bitcoin, limitée à 21 millions d’unités et divisible jusqu’à la huitième décimale. Toutes les transactions sont vérifiées par les nœuds du réseau et enregistrées dans un registre public infalsifiable appelé « blockchain ». Le système fonctionne sans autorité centrale, ni administrateur unique, mais de manière décentralisée grâce au consensus de l’ensemble des nœuds du réseau. Bitcoin est la plus importante monnaie cryptographique décentralisée avec une capitalisation proche de 14 milliards d’euros en 20163.

Les bitcoins sont créés conformément au code source du logiciel, en rétribution du traitement des transactions. Certains utilisateurs mettent à contribution leur puissance de calcul informatique afin de vérifier, d’enregistrer et de sécuriser les transactions dans la chaîne de blocs. Cette activité, appelée minage, permet aux participants d’être rémunérés, pour chaque nouveau bloc validé, par des bitcoins nouvellement créés et par les frais des transactions traitées4. Les bitcoins peuvent ensuite être échangés contre d’autres monnaies, biens ou services. Le prix de la crypto-monnaie, est fixé principalement sur des places de marché spécialisées et fluctue selon la loi de l’offre et de la demande.

En tant que moyen de paiement, Bitcoin est accepté par un nombre croissant de commerçants5, incités par des frais de transaction généralement inférieurs aux 2 à 3 % pratiqués par les organismes de cartes de crédit et oscillant, pour le système Bitcoin, entre 0 et 2 % du montant de la transaction6. Contrairement aux cartes de crédit, les frais éventuels sont à la charge de l’acheteur (et non du vendeur), qui choisit d’en payer volontairement. Une transaction bitcoin est irrévocable et ne peut être annulée. Malgré une croissance de 500 % du nombre de marchands acceptant le bitcoin en 20147, la crypto-monnaie n’est pas encore très implantée dans le commerce de détail mais continue de s’implanter dans les échanges commerciaux.

Depuis sa création en 2009 et jusqu’à la fermeture par les autorités américaines de Silk Road en 2013, Bitcoin a été utilisé majoritairement comme moyen d’échange par des réseaux criminels pour des jeux d’argents, acheter des substances illicites et des bases de données piratées. La crypto-monnaie a attiré l’attention des régulateurs financiers8, des organes législatifs de différents pays notamment américains9 et des médias10. Néanmoins, ces dernières années, la crypto-monnaie a mûri et un nombre croissant d’études concluent que ces activités illégales, bien qu’elles existent toujours comme dans tout système de paiement, ne représentent plus qu’une part minoritaire des échanges de la crypto-monnaie11,12. Le sénat américain reconnait par ailleurs que le bitcoin permet de fournir des services financiers parfaitement légitimes13.

Le symbole monétaire officiel « BitcoinSign.svg » a été déposé et accepté en 2015 auprès d’Unicode14,15. Les sigles correspondants, utilisés par les plateformes d’échanges, sont « BTC » et « XBT ». Parmi les symboles non officiels utilisés, on trouve « ฿ » et « Ƀ ».

Source: Wikipedia

 

EnglishFrenchSpanish

les prix sont sujettes à changements svp communiquer via courriel info@realistik.ca Price can change please email us at info@realistik.ca for a best price los precios no están al día porfavor comunicarse al correo info@realistik.ca Rejeter